CRITIQUE | Pawarumi, le shmup bordelais

Il y a deux ans, le premier IGF (Indie Geek Festival) sortait le bout de son nez dans les couloirs d’Animasia. Et c’est là où nous avions pu découvrir un petit schmup coloré du studio bordelais Manufacture 43 nommé Pawarumi. Disponible depuis janvier 2018, je me suis procuré une version à Animasia 2018 pour faire ce test. Alors est-ce que ce jeu tient toutes ses promesses ? Voyons ça tout de suite !

Publicités

ÉDITO | Red Dead Redemption 2 et la dictature du fun

Le 26 octobre 2018, sortait Red Dead Redemption 2, suite du western rockstarien acclamé par la critique et les joueurs. S’en est suivi une avalanche de critiques, pour certaines très (trop ?) enthousiasmantes et d’autres beaucoup plus mitigées. Parmi celles-ci, un point particulier ressortait : l’ennui relatif que pouvait procurer le jeu. Défaut ultime du titre, il lui porterait gravement préjudice. Et si c’était le contraire ?

APERÇU | Ruggnar, une épopée minière

Depuis quelques années, les jeux indépendants sont devenus le nouvel eldorado des joueurs. Proximité des développeurs, gameplay avant-gardiste, pas de marketing à outrance, des jeux abordables et une bonne dose de nostalgie sont les quelques exemples de ce succès. Aujourd’hui, nous allons nous arrêter sur un jeu (toujours en phase de développement), très indépendant, Ruggnar.

CRITIQUE | Yakuza Kiwami 2, le bon, la brute et la flic

Souvenez-vous, il y a quasiment un an, Yakuza Kiwami sortait chez nous. Remake exemplaire du tout premier opus de la licence, Sega récidive cette année avec sa suite, dépoussiérage en règle du second opus de la licence Yakuza. L’occasion de repartir exhiber nos plus beaux tatouages au pays du soleil levant.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑