Mute, cacophonie aphone

Fruit d’une gestation de près de quatorze ans et après avoir failli être une bande dessinée, Mute a finalement trouvé le chemin des écrans via Netflix au début de l’année 2018. Comme son réalisateur l’avait annoncé, peut-on vraiment dire de Mute qu’il est “un film qui va rester” ? Rien n’est si sûr.

Publicités

Black Panther, un défi timidement relevé

Dans le monde du cinéma, il est rare de voir un blockbuster prendre des risques, son statut même de film grand public le cloisonnant bien souvent à suivre un modèle bien précis. Cependant, il existe parfois des tentatives. Ainsi, quand les Studios Marvel ont annoncé la production de Black Panther avec une grande majorité d’acteurs afro-américains, tous les yeux se sont tournés sur ce projet aux intentions originales. Que vaut donc le dernier-né des écuries Marvel et, surtout, évite-t-il de se vautrer dans des stéréotypes grossiers ? Voyons cela ensemble.

Zoom sur…iLLOGIKA, l’autre studio derrière Cuphead (avec David Fugère-Lamarre)

En septembre dernier, après plus de quatre ans d’attente, Cuphead sortait enfin, prêt à nous régaler d’une direction artistique incroyable, véritable hommage aux cartoons des années 1930. Cela vous a peut-être échappé mais, fort d’un développement particulièrement chaotique, le Studio MDHR fit appel à un autre studio, iLLOGIKA, pour leur prêter main-forte juste avant la sortie. Penchons-nous plus en détail sur ces développeurs de l’ombre sans qui Cuphead aurait peut-être connu d’autres déconvenues…

Article mis en avant

Kingdom Come : Deliverance, un RPG sans fantasy…

Janvier 2014. Warhorse Studios lance une campagne de financement Kickstarter pour produire un RPG médiéval historique. L’engouement ne se fait pas attendre et le projet obtient plus d’un million de livres sur les trois cent mille demandées. Quatre ans plus tard, Kingdom Come : Deliverance est enfin sorti et a déjà dépassé le million d’exemplaires vendus. Revêtons ensemble nos plus beaux haillons et voyons si ce voyage dans la Bohême du XV ème siècle mérite nos éloges…

Zoom sur…Dunklayth, entre ombres et lumière

En l’an 2018, toute la Gaule est occupée par les maisons d’éditions. Toute ? Non ! Dans les villages, dans les campagnes et sur les réseaux sociaux se trouvent des artistes qui résistent encore et toujours à l’envahisseur : Dunklayth est l’un d’entre eux. Présent sur DeviantArt depuis plus de cinq ans, il est le créateur des séries "Mind", "Steel Scars" et "Fuck You Very Much". Partons ensemble à la découverte de l'artiste.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑