Posted on 0 comments

Impact des nouvelles technologies sur la mondialisation 

Il est constaté de plus en plus que la technologie connait un essor remarquable. Elle a beaucoup d’impacts tant sur la vie sociale que sur les divers autres secteurs d’activité, et il n’en demeure pas moins qu’elle affecte grandement la mondialisation. Dans la suite de cet article, nous vous décrivons les impacts des nouvelles technologies sur la mondialisation.

Impacts positifs des nouvelles technologies sur la mondialisation

Les progrès technologiques et la mondialisation se renforcent mutuellement. La segmentation internationale est aujourd'hui facilitée par la baisse des coûts de coordinations distantes grâce aux technologies de l'information et de la communication. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) jouent un rôle majeur dans le développement de globalisation notamment du fait de la réduction exponentielle des coûts de communication. De plus, derrière les NTIC, ce sont surtout les télécommunications, du moins d'un point de vue économique. Elles représentent la moitié des marchés mondiaux et facilitent également une ouverture sur le monde de même qu'à la connaissance des différentes civilisations existantes.

Les impacts des nouvelles technologies sur la mondialisation

La diffusion du progrès technologique réduit la demande de travail pour les salariés et employés à des tâches routinières facilement automatique. Le plus souvent des opérations sur machine et des employés de bureau classés dans les professions à salaire intermédiaire. Ces progrès ont également une conséquence négative sur l'emploi à court terme. Un effet immédiat du PT est de réduire les besoins en travail, donc de détruire des emplois. Pourtant même si les TIC permettent d'alléger la charge du travail et de faciliter les tâches, ces dernières peuvent être génératrices de stress chez le collaborateur : renforcement du contrôle de l'activité des salaires, brouillages entre la sphère privée et publique. Dans le domaine de la santé, il faut signaler les problèmes comme la fatigue oculaire, maux des yeux, trouble du sommeil.  A terme, certains peuvent s'avérer plus précoces et réguliers DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge)