The Coral Cave, l’aventure de l’Atelier Sentô

Pendant mon petit tour des stands à Animasia, j’ai découvert un petit point'n click appelé The Coral Cave. Derrière ce projet, un duo de dessinateurs, Cécile Brun et Olivier Pichard tout deux créateurs de l’Atelier Sentô. Découvrez avec moi leurs projets et leur identité.

Publicités
Article mis en avant

AER – Memories of Old, l’oiseau tombé du nid

AER - Memories of Old a un point commun avec des jeux tels que Journey, Inside ou Brothers : A Tale of Two Sons : chacun à leur façon, ces titres ont une ambiance, une âme qui les caractérise indépendamment de leur genre. Enveloppées d’une certaine poésie, ces expériences parviennent à trouver l’équilibre parfait entre narration et gameplay. Mais AER - Memories of Old est-il vraiment de celles-là ?

Article mis en avant

Absolver, quand désolation rime avec baston

Première production du studio Sloclap, Absolver définit un nouveau type de jeu à lui tout seul : le combat de mêlée multijoueur. À la croisée des genres entre le beat them all et le jeu de combat classique, le pari est-il réussi ? Réponse dans cette critique, garantie sans Dark Souls à l’intérieur.

Agents of Mayhem, dans l’ombre des Saints

Quatre ans après la sortie du quatrième opus de Saints Row, Volition remet le couvert avec un spin-off de la licence au lieu d’un classique épisode canonique. Si Agents of Mayhem parvient finalement à se détacher de son modèle, c’est à la fois pour le meilleur et pour le pire…

Fortnite, carcasse vide

Ce n’est un secret pour personne, malgré leur surexploitation, les zombies ont toujours la côte. Il en va de même pour les sandbox agrémentés de craft en tout genre ou les tower defense sur téléphone. Il n’en fallait pas plus pour qu’Epic Games joue l’apprenti sorcier et tente de mélanger le tout dans un seul et unique jeu, Fortnite.

CRITIQUE – SUDA51, le punk du jeu vidéo japonais

Il est des créateurs qui laissent une trace durable dans le monde du Jeu Vidéo. Certains grâce à un talent particulier, certains grâce à une idée révolutionnaire ou d’autres encore de part leur personnalité. Et parfois, l’un d’entre eux réussit à réunir bon nombre de ces particularités, le tout teinté d’une once de folie et de provocation. Cet homme, c’est Goichi Suda alias “Suda 51” dont la vie et le parcours ont récemment fait l’objet d’une biographie aux éditions Pix’n Love.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑