CRITIQUE – SUDA51, le punk du jeu vidéo japonais

Il est des créateurs qui laissent une trace durable dans le monde du Jeu Vidéo. Certains grâce à un talent particulier, certains grâce à une idée révolutionnaire ou d’autres encore de part leur personnalité. Et parfois, l’un d’entre eux réussit à réunir bon nombre de ces particularités, le tout teinté d’une once de folie et de provocation. Cet homme, c’est Goichi Suda alias “Suda 51” dont la vie et le parcours ont récemment fait l’objet d’une biographie aux éditions Pix’n Love.

Article mis en avant

L’E3 2017, le blues du gamer…

L’E3, c’est un peu la grand-messe des joueurs. L’événement incontournable qui n’a lieu qu’une fois par an, celui qui voit resurgir à chaque fois l’éternelle guerre des consoles sur les forums et le retour en fanfare de journalistes de toute contrée à Los Angeles où se déroule le show. Mais l’E3, c’est surtout la période des annonces qui modèlent le futur visage de l’industrie vidéoludique, avec son lot de surprises et de déceptions…

Article mis en avant

The Crew : un Road Trip bon marché

Souvent, quand on voit une nouvelle licence, surtout en cette période où la nouveauté est plutôt rare, la hype monte très rapidement, ce qui fut le cas pour The Crew. Et souvent, quand la hype monte, la sauce prend rapidement le goût de vinaigre, et devinez quoi ? The Crew ne fait pas exception. Grâce au joli cadeau d’Ubisoft pour leurs trente ans, j’ai pu mettre la main dessus et le tester. Alors ça vaut quoi ?

La drôle de politique de Nintendo

Nintendo. Le géant japonais. Le plus vieux constructeur de console encore sur le marché. Un éditeur de jeux fiables. Un dictateur des droits d’auteur sur les vidéos Youtube. Je pourrais continuer la liste encore longtemps tant Nintendo est tellement de chose à la fois. Penchons nous sur le cas de ce “géant japonais le plus vieux constructeur de console encore sur le marché éditeur de jeux fiables et dictateur des droits d’auteur sur les vidéos Youtube”.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑