Youtube Hero, de zéro en héros ?

Après plus d’un an d’absence, Mathieu Sommet, précédemment connu pour son émission SLG, a fait un come-back remarqué avec le Curry Club. Ce collectif de vidéastes signe sa première grosse production avec Youtube Hero, la web-série dont il sera question dans cette critique. Dites donc adieu à la review de vidéos et bonjour à la fiction. Une fiction pas comme les autres puisque basée sur l’expérience de vidéaste Youtube, ses dérives et ses coulisses, le tout avec le ton cradingue et cynique si caractéristique de l’univers de Mathieu Sommet, tête de proue et acteur principal du projet. Un mélange détonant, pas forcément étonnant mais qui mérite que l’on s’y penche un peu plus en détail.

Publicités
Article mis en avant

Perdus dans l’espace, parent pauvre de la SF

Entre quelques séries originales, Netflix s’amuse parfois à jouer les fossoyeurs en ressuscitant d’anciennes licences. Cette fois-ci, l’entreprise a décidé de lorgner du côté de la science-fiction en remettant au goût du jour une vieille série des années 60 : Perdus dans l’espace. Bonne ou mauvaise idée ? Enfilons notre meilleure combinaison spatiale et étudions ensemble ce divertissement familial !

Sense8, la série sense dessus dessous

En 2015, les sœurs Wachowski et Netflix sortaient Sense8, une série TV qui, grâce à la réputation des réalisatrices de Matrix et de Cloud Atlas, avait suscité une grande attente. Fort d’une certaine originalité, celle-ci eut son petit effet et s’attira la sympathie du public. Un engouement proche du coup de cœur irrationnel et bien loin de faire part des véritables qualités et défauts de cette série faussement ambitieuse…

Mute, cacophonie aphone

Fruit d’une gestation de près de quatorze ans et après avoir failli être une bande dessinée, Mute a finalement trouvé le chemin des écrans via Netflix au début de l’année 2018. Comme son réalisateur l’avait annoncé, peut-on vraiment dire de Mute qu’il est “un film qui va rester” ? Rien n’est si sûr.

Black Panther, un défi timidement relevé

Dans le monde du cinéma, il est rare de voir un blockbuster prendre des risques, son statut même de film grand public le cloisonnant bien souvent à suivre un modèle bien précis. Cependant, il existe parfois des tentatives. Ainsi, quand les Studios Marvel ont annoncé la production de Black Panther avec une grande majorité d’acteurs afro-américains, tous les yeux se sont tournés sur ce projet aux intentions originales. Que vaut donc le dernier-né des écuries Marvel et, surtout, évite-t-il de se vautrer dans des stéréotypes grossiers ? Voyons cela ensemble.

Wonder Woman, wonder movie ?

Nouvelle pierre à l’édifice du DC Extended Universe, “Wonder Woman” a la lourde tâche de succéder à “Batman VS Superman” et “Suicid Squad”, deux productions décriées aussi bien par les critiques que par le public. Ainsi, c’est avec le retour au cinéma d’une héroïne historique que DC veut convaincre, prêt à devancer Marvel en proposant enfin un film de super-héroïne. Défi relevé pour l’amazone ?

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑