CRITIQUE | Astérix : le Secret de la Potion Magique

Quatre ans après “Astérix et le Domaine des Dieux”, Alexandre Astier et Louis Clichy rempilent pour un second film d’animation sur les gaulois les plus célèbres du monde. Un retour apprécié, d’autant que ce “Asterix et le secret de la potion magique” se réapproprie une fois de plus cet univers avec le plus grand soin.

Publicités

CRITIQUE | Glass : le Best-of de Shyamalan ?

En ce moment, les crossover et les films de super-héros ont le vent en poupe. Alors quand M. Night Shyamalan nous promet un film avec trois personnages de ses films passés : Elijah Price, David Dunn (Incassable) et Kevin Wendell Crumb (Split), on croise les doigts très forts pour que ce ne soit pas un espèce d’Avengers indé mais bien une réelle proposition comme seul le bonhomme sait nous proposer.

CRITIQUE | Ready Player One, chef d’oeuvre virtuel ?

C’était le film phénomène d’avril 2018. Après Pentagon Papers, Steven Spielberg revenait aussi sec avec Ready Player One, adaptation du livre du même nom écrit par Ernest Cline que l’on retrouve d’ailleurs à la co-écriture du scénario. Retour sur cet ode à la pop culture encensé aussi bien par la critique que par le public.

CRITIQUE | Youtube Hero, de zéro en héros ?

Après plus d’un an d’absence, Mathieu Sommet, précédemment connu pour son émission SLG, a fait un come-back remarqué avec le Curry Club. Ce collectif de vidéastes signe sa première grosse production avec Youtube Hero, la web-série dont il sera question dans cette critique. Dites donc adieu à la review de vidéos et bonjour à la fiction. Une fiction pas comme les autres puisque basée sur l’expérience de vidéaste Youtube, ses dérives et ses coulisses, le tout avec le ton cradingue et cynique si caractéristique de l’univers de Mathieu Sommet, tête de proue et acteur principal du projet. Un mélange détonant, pas forcément étonnant mais qui mérite que l’on s’y penche un peu plus en détail.

CRITIQUE | Perdus dans l’espace, parent pauvre de la SF

Entre quelques séries originales, Netflix s’amuse parfois à jouer les fossoyeurs en ressuscitant d’anciennes licences. Cette fois-ci, l’entreprise a décidé de lorgner du côté de la science-fiction en remettant au goût du jour une vieille série des années 60 : Perdus dans l’espace. Bonne ou mauvaise idée ? Enfilons notre meilleure combinaison spatiale et étudions ensemble ce divertissement familial !

CRITIQUE | Sense8, la série sense dessus dessous

En 2015, les sœurs Wachowski et Netflix sortaient Sense8, une série TV qui, grâce à la réputation des réalisatrices de Matrix et de Cloud Atlas, avait suscité une grande attente. Fort d’une certaine originalité, celle-ci eut son petit effet et s’attira la sympathie du public. Un engouement proche du coup de cœur irrationnel et bien loin de faire part des véritables qualités et défauts de cette série faussement ambitieuse…

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑