CRITIQUE | Antenna Dilemma

CRITIQUE | Antenna Dilemma
<span class="bsf-rt-reading-time"><span class="bsf-rt-display-label" prefix="Temps de lecture :"></span> <span class="bsf-rt-display-time" reading_time="2"></span> <span class="bsf-rt-display-postfix" postfix="mins"></span></span><!-- .bsf-rt-reading-time -->

Elle est bien loin l’époque des point and click à l’humour loufoque et décalé, celle des énigmes improbables à base d’objets douteux et de décors délicieusement pixelisés. Trève de fausse nostalgie, le genre, loin d’être au top de sa forme, reste toujours vivant, toujours la banane, toujours debout grâce à quelques créations éparses et bien senties : Antenna Dilemma est l’une d’entre elles.

Un carré tout rond-rond

Tout va bien dans la vie de C432632, simple cube gris au quotidien bien carré et dont l’existence est vouée à vénérer sa sacro-sainte télévision qui diffuse son émission préférée. Alors que celui-ci s’apprête à assister à son show favori, voilà que la diffusion est interrompue : tout porte à croire que l’antenne sur le toit est endommagée. Une véritable catastrophe d’autant que notre pauvre cube risque bien de devoir se débrouiller tout seul…

C’est donc sur ce postulat perché que débute Antenna Dilemma. Un point and click tout ce qu’il y a de plus classique, qui, s’il ne se démarque pas forcément de part ses mécaniques ou sa direction artistique, excelle en revanche dans son écriture et ses ambitions scénaristiques, sorte de croisement improbable entre 1984 de George Orwell, une production LucasArt des années 90 et ce fameux cube en bois coloré qu’enfant vous vous acharniez à faire rentrer dans la forme triangulaire (inutile de forcer, j’ai essayé.).

Moins c’est long plus c’est bon

Même si l’expérience proposée est courte, elle n’en demeure pas moins intéressante et maîtrisée. En effet, une heure suffit pour nous attacher aux personnages et apprécier l’humour des dialogues truffés de jeux de mots et d’observations en tout genre. 

antenna-dilemma-spaceship

Les énigmes, sans être trop retorses, répondent à une logique implacable ce qui réduit confortablement le risque d’être bloqué (pensez quand même à bien fouiller les meubles, je dis ça, je dis rien.). Saupoudrez le tout d’un univers dystopique sur fond de manipulation et de critique de la pensée unique et vous obtenez là un point and click prometteur qui ne demande qu’à révéler tout son potentiel.

Antenna Dilemma fait parti de ces jeux qui méritent notre attention. Goloso Games signe là un point and click à l’ancienne de qualité et qui plus est gratuit, ce qui n’arrive pas tous les jours ! Un excellent moyen de découvrir le travail et l’univers de ce développeur qui n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il est également à l’oeuvre sur un autre jeu de la même veine intitulé Inspector Waffles, un autre projet à suivre de près !

Laisser un commentaire