La musique dans Firewatch (Chris Remo)

Dans un jeu vidéo, la bande-son occupe une place importante pour le joueur. Que ce soit pour le divertir, lui offrir un retour sur ses actions ou l’aider dans l’appréhension de son environnement, elle est un élément indispensable pour servir le gameplay. Mais ce n’est pas tout. Bien utilisée, la musique ou l’ambiance sonore d’un titre peut transcender l’expérience et jouer un rôle primordial dans notre ressenti. La bande originale de Firewatch par Chris Remo en est un parfait exemple.

Le moins que l’on puisse dire du parcours de Chris Remo, c’est qu’il est atypique. En effet, d’abord journaliste jeu vidéo, il fondera Idle Thumbs et créera un podcast, tous deux dédié au jeu vidéo, avant de contribuer à Gamasutra, un autre site bien connu des développeurs. Après cela, il devint community manager pour Irrational Games avant d’offrir ses services chez Double Fine Productions. En parallèle, il participera à l’écriture de quelques jeux, dont The Cave aux côtés de Ron Gilbert. Mais Chris Remo ne manie pas que les mots. Outre ses talents de game designer, il est également compositeur. Il fera, entre autres, les bandes originales de nombreux titres comme Thirty Flights of Loving, l’incontournable Gone Home ou encore bien sûr Firewatch.

Pour ce dernier, celui-ci composera essentiellement des mélodies douces et reposantes allant de paire avec l’ambiance initiale du titre. Des morceaux aux légères teintes automnales, qui, s’ils invitent d’abord à la promenade champêtre, ont vite fait de nous envelopper d’une certaine mélancolie. Que l’on ne s’y trompe pas, si beaucoup des compositions semblent avoir le même motif, chacune n’en demeure pas moins unique, particulière. Bien plus que de simples notes mélodieuses, la musique dans Firewatch participe pour beaucoup à son ambiance. Elle accompagne au mieux les événements et participe grandement à nous insuffler de l’émotion en parvenant à nous communiquer les sentiments de notre avatar, que, pourtant, nous ne voyons jamais. Elle rythme l’expérience, nous donne le tempo, nous malmène parfois mais jamais sans un mot. Discrète et omniprésente à la fois, Firewatch serait un tout autre jeu si elle n’y était pas.

  • Cet article est une version modifiée d’un article inédit que j’avais rédigé au sein d’un magazine de ma confection largement inspiré de « JV le mag ».
Publicités

Un commentaire sur “La musique dans Firewatch (Chris Remo)

Ajouter un commentaire

N'oubliez pas de nous donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :