[Little Big Games] Un puits, du sable et un feu follet…

Des petits jeux, qui, si pour certains n’ont pas fait grands bruits, méritent tout de même toute notre attention. Aujourd’hui, retour sur Downwell, Sandstorm et Ori and the Blind Forest.

Downwell

Downwell-little-big-game

Petit bonhomme blanc, vous tombez dans un puits sans fond et devez y descendre le plus bas possible armé de vos bottes-fusils et de votre sang froid. Impitoyable, le jeu mise tout sur notre habileté et nous happe dans sa chute presque contrôlée. Les parties s’enchaînent à un rythme effarant, les morts aussi. Tant pis, je ferai mieux la prochaine fois. Et la fois d’après.

Sandstorm

sandstorm-game

Vous êtes perdu dans le désert et n’avez avec vous que votre chariot, votre chameau et quelques balises que vous pouvez disposer à votre guise pour vous repérer. Votre objectif : sortir vivant de cette étendue de sable brûlant. Très vite, les choses se gâtent, vous manquez de perdre votre chameau. Pour ne rien arranger, vous ne retrouvez plus votre chariot. Vous allez devoir continuer votre périple à pieds. Minimaliste, Sandstorm n’en demeure pas moins une expérience qui vous plongera avec poésie dans la solitude et la confusion. Envoûtant.

Ori and the Blind Forest

ori-and-the-blind-forest-little-big-game

C’est bien connu, il ne faut pas se fier aux apparences. Là-dessus, Ori ne déroge pas à la règle. En effet, sous ses atours de jeu mignon, se cache en réalité un platformer exigeant, lorgnant même parfois vers le die & retry. Et si on pourra regretter une difficulté mal dosée et quelques allers-retours fastidieux, on ne peut que saluer la maîtrise avec laquelle Moon Studio a réussi à concevoir ses niveaux. De la même façon, le studio parvient à maintenir notre intérêt tout au long de l’aventure grâce à de nombreuses idées de gameplay et une progression relativement libre dans l’acquisition de nos nouvelles compétences. On saluera également le visuel de toute beauté, digne d’un film d’animation. Plus qu’un simple jeu, Ori and the Blind Forest est une véritable fable et un bonheur pour les yeux.

Publicités

Et si tu nous donnais ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :