Animasia 2017, good morning Vietnam ?

Comme chaque année se tenait le Festival Animasia de Bordeaux avec son lot habituel de nouveautés. Plus grand, plus ambitieux encore, que vaut cette nouvelle édition toujours dédiée à la culture asiatique ?

Nouveau look pour une nouvelle vie

À chaque nouvelle édition, le Festival Animasia met en avant des sujets divers comme la culture asiatique, le cosplay ou le jeu vidéo. Agréable surprise, cette année a vu le retour des arts martiaux, qui, l’année dernière, avaient été sacrifiés par manque de place. Car oui, Animasia, après s’être déroulé pendant des années au Hangar 14, commençait à se sentir à l’étroit. Ainsi, le festival a déménagé au Parc des Expositions, l’endroit même où se déroule déjà le Bordeaux Geek Festival. Ce changement fut le bienvenu et permit d’éviter les déboires de l’année dernière puisqu’il n’y eut cette année aucun problème pour rentrer dans les locaux qui ont d’ailleurs accueilli plus de 20 000 festivaliers, nouveau record pour l’événement.

Animasia-2017-banniere

Ce ne fut d’ailleurs pas le seul changement positif. En effet, l’espace étant maintenant plus vaste, l’organisation des lieux a ainsi pu être optimisée de la meilleure des façons, garantissant plus de fluidité dans les déplacements et donc davantage de confort pour arpenter le festival. Divisé en plusieurs pôles spécifiques, il était alors facile de se repérer et de découvrir les différentes animations et stands. En un mot : efficace.

Une programmation en berne

Sur place, on retrouvait les animations habituelles : défilé de cosplay, quizz manga et jeux vidéo, concert etc Là encore, participants et public étaient au rendez-vous dans la joie et la bonne humeur. Également présents, des espaces dédiés aux jeux de plateau, aux fanzines et aux artistes. Si de ce point de vue, il n’y a rien à redire, le son de cloche est différent en ce qui concerne les conférences et plus particulièrement le traitement réservé à ce qui avait été annoncé comme étant le thème de cette année : le Vietnam. Hormis la présence d’une association pour aider les enfants malades au Vietnam, une minuscule exposition photo sur le pays, et la démonstration de quelques Arts martiaux, il n’y avait pour ainsi dire rien d’autre sur le sujet, ni conférences, ni artistes de là-bas. Un brin léger par rapport à ce à quoi nous avons été habitué…

animasia-2017-arcade
Le Festival Animasia offre comme toujours de véritables moments de partage. (Crédits : GeroPhotos)

D’une façon générale, les conférences également n’ont pas brillé par leur originalité, leur intérêt étant bien en deçà de celles de l’édition 2016. Heureusement, des invités prestigieux tels que Kayane, Brigitte Lecordier, Bob Lennon, les Noobs et bien d’autres ont gratifié l’événement de leurs présences. Enfin, cette édition signait également le retour de lIndie Game Factory, l’initiative qui met en lumière les productions indépendantes de jeux vidéo en France. Plus grande et mieux installée, cette 5ème édition fut l’occasion de découvrir de nouveaux studios et de nouvelles productions telles que Dungeon of Zaar ou Battle Core Arena, deux pépites très prometteuses aux côtés d’autres jeux déjà présent l’année dernière comme Orphan Age, Double Kick Heroes ou Along the Edge.

indie-game-factory-2017-ecv-digital
L’Indie Game Factory a été l’occasion d’assister à plusieurs interviews des développeurs. Ici, l’équipe qui a remportée les encouragements du jury. (Crédits : Inconnu.e)

Cette année était une année particulière pour le Festival Animasia. Plus ambitieux, le festival a composé avec un tout nouveau local, beaucoup plus grand. Dans les faits, la transition a été maîtrisé avec une disposition des stands agréable et une gestion des festivaliers efficace. Cependant, malgré la présence de nouveaux invités toujours plus intéressants et l’Indie Game Factory aux petits oignons, cette édition a souffert d’un manque cruel d’investissement dans sa thématique principale (le Vietnam, envolé) ainsi qu’un manque de renouvellement dans ses animations ou dans les sujets de ses conférences. Cette édition 2017 du Festival Animasia, certe agréable, fut finalement sans surprises et sans panache, bien moins marquante que celle de l’année dernière. Espérons seulement que cela restera une simple fausse note et que l’édition 2018, sous le signe du Japon, sera bien plus convaincante.

  • Plus d’informations sur le festival ici
  • Merci à l’organisation de nous avoir fait confiance en acceptant notre demande d’accréditation.

 

Publicités

5 commentaires sur “Animasia 2017, good morning Vietnam ?

Ajouter un commentaire

  1. J’aime bien le titre de ton article 😀 ! Et ton article tout court d’ailleurs ! Ça a l’air d’être un bel événement, un événement qui grandit qui plus est. Pas facile je pense de faire venir des intervenants vietnamiens à ce genre de rendez-vous… Je peux comprendre ta déception. Concernant les conférences c’est peut-être un mal pour un bien tant je trouve ce genre de discussions longues et narcotisantes mdr

    Aimé par 1 personne

    1. Pour l’aspect vietnamien il y a de ça sans doute, c’est d’ailleurs surement pour cela que le festival adoptera le Japon pour thème l’année prochaine, ce sera plus « facile » :p
      Certaines conférences, bien animées, peuvent être passionnantes, crois-moi ! 😉

      Aimé par 1 personne

Et si tu nous donnais ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :