Fortnite, carcasse vide

Ce n’est un secret pour personne, malgré leur surexploitation, les zombies ont toujours la côte. Il en va de même pour les sandbox agrémentés de craft en tout genre ou les tower defense sur téléphone. Il n’en fallait pas plus pour qu’Epic Games joue l’apprenti sorcier et tente de mélanger le tout dans un seul et unique jeu, Fortnite.

Le pudding à la va-vite

Le pitch de Fortnite est simple, pour ne pas dire enfantin. La Terre en proie à l’invasion de carcasses (les zombies du jeu), vous, héros de votre état, devez sauver le monde de cette menace en prenant soin non seulement de repousser les assaillants mais également de venir en aide aux survivants que vous pourrez croiser au cours de vos missions. Le déroulement est le suivant : d’abord catapulté dans le menu du jeu, nous choisissons une mission, en réalité simple prétexte au lancement d’une nouvelle partie. En effet, malgré un effort notable sur l’écriture de certains personnages et la présence d’un fil rouge qui n’a en réalité aucune autre ambition que de matérialiser un semblant de progression, le message est clair d’entrée de jeu : Fortnite ne raconte pas vraiment d’histoire, il se contente de poser un contexte.

Punch-fortnite

Le décor planté, les choses sérieuses commencent. Seul ou en équipe (jusqu’à quatre joueurs), l’objectif final sera de protéger l’Atlas (un espèce de noyau d’énergie) des vagues d’ennemis qui déferleront bientôt. Pour cela, il vous faudra d’abord parcourir la carte, générée à chaque fois de façon procédurale, à la recherche de ressources nécessaires à la protection de l’objectif. Quelques coups de pioches plus tard, vous voilà fin prêt. Il est alors temps d’ériger des murs, de disposer des pièges et de se préparer, arme au poing, à accueillir la horde. Après avoir vaillamment vaincu les carcasses, vous voilà victorieux, prêt à recevoir vos récompenses, du plan de construction d’une nouvelle arme au survivant que vous pourrez affecté à votre base pour bénéficier de légers bonus.

Un mélange sans saveur

Sous ses apparences de fourre-tout opportuniste, il faut reconnaître que la sauce prend assez bien. L’obtention des ressources n’est jamais pénible, et, durant cette phase, il y aura toujours quelque chose pour vous occuper, que ce soit un bonus à récupérer via un mini-jeu ou un survivant à sauver. Le système de construction se prend d’ailleurs assez vite en main et offre une certaine diversité. Cependant, malgré des pièges originaux pour certains, on ressent rapidement un manque de variété, tant et si bien qu’au fil des parties, les structures finissent par toutes se ressembler.

Enfin, plus problématique encore, les carcasses opposent en réalité très peu de résistance, et ce ne sont pas les quelques variations d’ennemis qui n’y changeront quoi que ce soit : jamais le challenge ne se fait ressentir. Ajoutez à cela une boutique omniprésente (témoin du futur modèle free-to-play qui sera associé au jeu), un arbre de compétences sans réel intérêt et des parties qui, à terme, finissent par toutes se ressembler, et vous obtenez un jeu au mieux amusant qui lasse après seulement quelques parties. Et si les parties commencent à véritablement devenir intéressantes après de nombreuses heures de jeu, il y a fort à parier que la plupart des joueurs auront déjà abandonnés, lassés par un début de jeu molasson. Un risque inconcevable pour un jeu destiné à devenir free-to-play.

Trop générique, trop classique, Fortnite ne fait qu’effleurer toutes ses propositions de gameplay sans jamais leur donner une véritable identité ou profondeur. Sans enjeux et doté d’une progression bien trop lente et limitée, presque rien ne nous retient et ne donne envie de prolonger davantage l’expérience. Toujours en accès anticipé à l’heure actuelle, Fortnite a donc encore fort à faire s’il veut à l’avenir convaincre.

  • Critique réalisée à partir d’un exemplaire du jeu sur PS4 envoyé par Koch Media
Publicités

Et si tu nous donnais ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :