L’Émulation : Vol ou encyclopédie du Jeu Vidéo ?

Que celui qui n’a pas téléchargé illégalement me jette la première pierre. En effet, aujourd’hui on va parler d’un sujet qui est très connu ces derniers temps : les émulateurs de consoles retro. Vol pour les uns, mémoire vivante pour les autres, on va essayer de comprendre l’émulation et chercher une réponse à tout ce fatras.

Un émulateur, c’est quoi ?


Un émulateur c’est très simple. C’est un programme qui, si votre ordinateur a les capacités de le faire,
simule une console ou une borne d’arcade. De la Nes jusqu’à la Wii en passant par les Playstation presque tout y passe (à part les consoles récentes). Ce programme pourra lire les Rom de jeux qui appartenait à la console et vous donnera l’expérience (voir plus) de jouer avec votre bonne vieille console, la manette merdique et chère en moins. Il faut savoir que c’est assez connus et assez banale : la Wii par exemple quand elle devait lire un CD de Gamecube lançait un émulateur de Gamecube. La plupart des émulateurs sont gratuits et peuvent se trouver facilement grâce à des sites ou au logiciel RomStation et c’est pareil pour les ROM de jeux.

wii-gamecube-compatibility
Un exemple d’émulation légale et officielle

La propriété de l’oeuvre

Et c’est là qu’on touche le gros hic : grâce à RomStation par exemple vous pouvez jouer à de vieux jeux sans les avoir achetés et sans qu’ils soient tombés dans le domaine public (comme les abandonwares). Le propriétaire du jeu pourrait toujours en tirer de l’argent donc c’est du vol. Prenez SEGA par exemple qui a sortie une compilations des « meilleurs jeux » de la megadrive sur nos bonnes vieilles consoles d’aujourd’hui (même si on bon coup de polish n’aurait pas était de refus). Et je dois avouer que ça ne m’a pas dérangé plus que cela de l’acheter même si bon pour eux c’est de l’argent fait plus que « facilement » (même si ça reste plus que compliqué de faire de l’émulation). Mais cet argent peut être réinvestis sur de nouvelles licences pour sécuriser encore un peu plus le futur. Après, c’est un peu chiant de voir des gens se faire encore plus de fric sur des jeux qui avaient était déjà à l’époque plus que rentable. Mais il y a aussi un autre problème qui se pose avec cela : À qui appartient le jeu vidéo ? À l’éditeur ? Aux développeurs ? À son créateur ? On en reparlera un peu plus tard dans l’article.

logo-abandonware-france
Un des premiers site d’abandonware français regroupant des jeux dont l’exploitation commerciale n’est plus assurée

L’émulateur comme une encyclopédie du Jeu Vidéo

D’un autre côté on peut voir ces émulateurs comme des musées qui conservent le passé du Jeu Vidéo précieusement dans leurs lignes de codes. En effet, plus le temps passe, plus les consoles vieillissent et s’usent et finalement les jeux aussi n’ont plus leurs formes d’antan. Sans les émulateurs on pourrait perdre pas mal de jeux même avec les compilations de jeux rétro qui ne regroupent que les grands hits et pas forcément des pépites cachées.

mo5-logo
MO5 est une association regroupant des passionné(e)s qui désirent partager leur collection et conserver le patrimoine vidéoludique

Ces jeux qui ne sortiraient jamais finiraient par être oubliés dans les archives de leurs éditeurs sans compter qu’avec le marché des consoles rétro qui explose, un fan de Jeu Vidéo ne pourra pas forcément se payer les jeux rétro qu’il veut avoir. De plus la possibilité de découvrir gratuitement tout le passé du Jeu Vidéo peut permettre à des gens (comme moi) de jouer à des jeux qu’ils n’ont jamais pu toucher. Alors certes je citais les compilations de vieux jeux mais avec les émulateurs on a beaucoup plus de choix et moins de complications.

Jeu Vidéo : produit de consommation ou œuvre

Et avec cette question de l’émulation apparaît derrière une autre question : qu’est ce qu’un Jeu Vidéo ? Est ce juste un produit de consommation qui sert à nous divertir et puis après une certaine date de péremption ne nous servira plus jamais : ici le moment ou la console/pc ou le jeu tombe en panne/ferme ses serveurs. Ou alors c’est une œuvre d’art venant de l’art vidéoludique qui doit être conservée pour pouvoir être expérimentée. Et cette question vient de la création même du Jeu Vidéo qui n’a était pensée au départ que comme une démonstration de la puissance d’un ordinateur puis comme un simple divertissement. Car oui le Jeu Vidéo trouve bien son origine dans la société de consommation mais qui au fil du temps à créée ses propres codes pour devenir lentement mais sûrement une nouvelle forme d’art. Mais même si cette nouvelle forme d’art continue à trouver ses marques, ce paradoxe existe encore entre les gros éditeurs qui la plupart du temps cherche surtout à faire beaucoup de ventes et les indépendants qui, en général, cherche à faire une belle œuvre vidéoludique. Il n’empêche que quelque soit notre vision du Jeu Vidéo, il serait bien de trouver un statut légal aux émulateurs qui font transmettre le passé du Jeu Vidéo aux futurs générations de joueurs et pourquoi pas de développeurs, pour que cet héritage ne se perde pas.

Publicités

4 commentaires sur “L’Émulation : Vol ou encyclopédie du Jeu Vidéo ?

Ajouter un commentaire

    1. Je tiens juste à préciser qu’en fait nous sommes plusieurs à travailler sur le site dont moi ^^ même si il appartient à Raph’ et qu’il a réalisé la présentation du site. On aura d’ailleurs bientôt une page de présentation de l’équipe ^^ mais encore merci de l’intérêt que tu portes à notre travail ^^

      Aimé par 2 people

Et si tu nous donnais ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :